Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Parlons Politique !

Parlons Politique !

Menu
Hors-série #1 : Le sommet intercoréen de 2018

Hors-série #1 : Le sommet intercoréen de 2018

Vendredi dernier à 6h34 (heure de Paris), le leader nord-coréen Kim Jong-un rencontrait son homologue du Sud : Moon Jae-in.

Ce vendredi 27 Avril 2018 aurait pu être une journée ordinaire. Seulement voilà, la péninsule coréenne allait connaître une nouvelle fois, une rencontre entre les dirigeants du Nord et du Sud, la troisième, après celles de 2000 et 2007, et surtout, depuis la fin de la guerre de Corée le 27 Juillet 1953.

Depuis les Jeux Olympiques d’hiver tenus en Corée du Sud à Pyeongchang, et la participation sous la même bannière des sportifs et sportives nord et sud-coréens, les relations entre les deux pays semblent apaisées, une situation certes surprenante, compte tenue de la tension qu’avait connue la péninsule en 2017, suite aux différents tirs de missiles du régime de Pyongyang.

Le sommet, fut marqué principalement par le poids de l’Histoire qui plane sur les deux Corées depuis 1953. De ce fait, si les images sont lourdes de sens, les deux dirigeants se serrant la main à la frontière, Kim Jong-un posant ses pieds au Sud et Moon Jae-in au Nord, les premiers échanges furent tout aussi symboliques. «Je suis heureux de vous voir» s’exprime le président sud-coréen, tandis que le dirigeant nord-coréen déclare : «Je ne peux pas m’empêcher d’être ému au moment où nous nous rencontrons dans ce lieu historique».

Les deux hommes pénètrent ensuite dans la Maison de la paix de Panmunjeom. Symboliquement Kim Jong-un écrit dans le livre d’or : «Une nouvelle histoire commence maintenant, au début de l’histoire et d’une ère de paix». Puis avec leurs délégations respectives les deux dirigeants s’enferment pour commencer les discussions.

Ces dernières ont abouties à la signature de la « Déclaration de Panmunjeom », qui comportent différents point cruciaux pour l’avenir des deux états : Voici une liste de ces points :

- La dénucléarisation de la péninsule

- La recherche d’un régime de paix

- Un contact régulier et franc entre les deux pays (visite de Pyongyang par Moon Jae-in cet automne).

- La réunion des familles séparées.

-  La participation aux événements sportifs internationaux conjointement.

-  Le désarmement de la péninsule.

De plus, «Les deux dirigeants déclarent solennellement devant les 80 millions de Coréens et le monde entier qu’il n’y’aura plus de guerre sur la péninsule coréenne». Des messages et symboles porteur d’espoirs après des années de tensions.

Pour conclure le sommet intercoréen marque un nouveau départ pour la péninsule. Si les premiers contacts entre Kim Jong-un et Moon Jae-in sont bons, ainsi que les intentions encourageantes, il reste cependant un important travail à fournir des deux côtés et de nombreuses questions à résoudre afin de parvenir à une totale stabilisation de la région.