Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Parlons Politique !

Parlons Politique !

Menu

Doit-on vivre dans la peur pour continuer de vivre ?

Après la France et la Belgique, l'Allemagne fut touchée hier par une attaque d'origine terrorisme dans la ville de Munich, qui aura causée la mort de 8 personnes dans un centre commercial de la capitale bavaroise. Et ce, quelques jours à peine après l'attaque terroriste de Nice tuant 84 innocents voulant profiter de la fête nationale, symbole de notre République.

L'attentat de Nice fut revendiqué par Daech mais celui de Munich n'aurai aucun lien avec cet organisation terroriste, qui veut du mal aux démocraties européennes.

L'un empêche pas l'autre, mais à l'heure d'aujourd'hui, les attaques terroristes se multiplient à vitesse grand V. Des attaques organisés à l'avance par des hauts gradés de Daech ou bien par des loups solitaires nous font de plus en plus mal . Leur objectif étant de détruire notre art de vivre par leur armes, nous ne pouvons ne laisser faire. Mais aujourd'hui, ils sèment la terreur dans le monde entier; et les attentats font partie intégrante de notre quotidien. Bien entendu, il sera difficile d'éradiquer à court terme ce terrorisme qui intervient de façon imprévisible quand il veut et où il veut.

On attendant, la peur nous est venue dessus. Il est clair qu'il faut continuer de vivre mais il ne faut pas agir comme si rien ne s'était passé auparavant. La menace est présente, mais il faut pour autant montrer qu'on reste debout. Pourtant, avant chaque action réalisée, on juge le risque potentiel terroriste, que ce soit une sortie, un voyage ou un concert. Nous parions sur notre survie à chaque décision prise.

Malgré le fait que le peur soit un sentiment humain, doit-elle être mise en évidence par ces monstres abominables inhumain voulant nous menacer ?

Vivre mais en prenant toutes les précautions possibles pour éviter d'être touché par le terrorisme. Est-ce une fin en soi ? N'est ce pas trop leur faire de concessions ? N'a-t-on pas déjà perdu une bataille ?

Nous avons peut-être perdu une bataille mais pas la guerre.

Malheureusement, pour beaucoup de nos concitoyens, la solution serait dans un vote populiste. Ce vote, spéculant sur la peur et sur un pseudo-déclassement des français, ne fera rien à part nous diviser encore plus. En mettant en valeur leur haine, ils encouragent à travers leur idéologie plus ou moins xénophobe, antiarabe/islamophobe, voulant un pays homogène sans immigration et intégration possible.

En réalité, que peut-on constater à l'heure d'aujourd'hui ?

Notre société est divisée. Et tout cela pour une bande de pourritures qui crachent sur nos valeurs, au nom d'une religion, qui initialement promouvoie la paix et l'amour.

Aujourd'hui, on a peur.

Mais a-t-on seulement peur du terrorisme ?